XIII Journée Realiter
Il est possible de suivre les travaux de la XIII Journée scientifique Realiter sur la page de l'Institut d'Estudis Catalans.

Bertinoro 2007

 

IXe Assemblée générale du Réseau panlatin de terminologie 

Bertinoro

 9 juin 2007


 12h00-17h30 

Membres présents :

  1. Adamo, Giovanni
  2. Ahumada Lara, Ignacio
  3. Bertaccini, Franco
  4. Cabré, M. Teresa
  5. Célestin, Tina
  6. Depecker, Loïc
  7. Galera, Francesc
  8. Gallardo San Salvador, Natividad
  9. Gómez de Enterría Sánchez, Josefa
  10. Grane i Franch, Marta
  11. Huard, Gabriel
  12. Lascu-Cilianu, Corina
  13. Navarro, María del Carmen
  14. Núñez Singala, Manuel
  15. Prado, Daniel
  16. Rodríguez, Nadia
  17. Rousseau, Louis-Jean
  18. Schnell, Bettina
  19. Toma, Cristina-Alice
  20. Zanola, Maria Teresa

Absents justifiés :

Abejón Peña, Teresa
Alves, Ieda Maria
Cardero, Ana María
Castro Prieto, Rosa
Conceição, Manuel Célio
Correia, Margarita
Costa, Rute
De Barcellos Almeida, Gladis
De Servente Lalanne, Estela
Desmet, Isabel
Faulstich, Enilde
Palacios, Joaquín
Gómez, Alicia
Gutiérrez Rodilla, Bertha
Krieger, Maria da Graça
Lino, Teresa
Mayar, Marie-Pierre
Pozzi, María
Santamaría Perez, Isabel
Sévigny, Nicole
Suárez de la Torre, Mercedes
Valiquette, Michèle
Vintila-Radulescu, Ioana

Observateurs :

Giannotta, Elena (Università degli studi di Torino)
Kister, Laurence (Université de Nancy)
Montané March, Amor (IULA)
Orazi, Veronica (Università degli studi di Torino)

1. Accueil des participants et ouverture de la réunion

La secrétaire générale, M. T. Cabré, ouvre la séance de la IXe Assemblée générale de Realiter et souhaite la bienvenue aux membres présents, ainsi qu’aux observateurs externes.
Elle explique rapidement les changements apportés dans le déroulement de ce type de réunion : afin d’en écourter la durée et suite aux décisions prises lors de la réunion de Rome en 2003, il a été convenu d’organiser une réunion du Comité avant l’Assemblée générale. Les rapports des responsables de travaux ont été lus par M. T. Cabré lors de cette réunion préalable et il a été décidé que les responsables présents auraient 5 minutes pour présenter l’état d’avancement de leur projet en Assemblée générale et que les rapports des coordonnateurs absents seraient lus par les membres du Comité. Cette proposition est acceptée par tous les membres présents.

2. Élection du Président de séance

M. T. Cabré, en tant que secrétaire générale, propose que Franco Bertaccini préside la réunion. Ce dernier devant au même moment que l’Assemblée clôturer la Journée Ass.I.Term en cours, il demande à G. Adamo de le représenter pendant la première partie de la réunion. Sa proposition est acceptée à l’unanimité.

3. Approbation de l’ordre du jour

G. Adamo lit l’ordre du jour qui est accepté à l’unanimité.

4. Approbation du compte rendu de la VIIIe Réunion plénière de Realiter

Le compte rendu et la liste des tâches qui ont été envoyés aux membres via la liste de diffusion Realiter sont présentés par M. T. Cabré — qui précise certains éléments, tels que le point relatif à la « Taula de formants cultes », au sujet de laquelle le Secrétariat avait demandé à Nadia Rodríguez de réviser la partie en français de ce travail — et sont approuvés à l’unanimité. Patrizia Guasco lit le rapport du Secrétariat qui est également approuvé par les membres présents.

5. Projets terminés

Tina Célestin présente au public les projets terminés de l’OQLF dont elle a été la coordinatrice : Lexique panlatin de la géomatique et Lexique panlatin des chariots de manutention. Elle fait savoir que ces lexiques viennent d’être publiés en format PDF sur le site Web de l’OQLF, à l’adresse suivante : http://www.olf.gouv.qc.ca/ à la section Lexiques et vocabulaires. Elle attend d’éventuels commentaires ou observations.
T. Célestin tient à remercier les personnes qui ont collaboré à ces deux projets et fait circuler parmi les membres présents deux exemplaires des deux lexiques. Ces exemplaires sont remis également au Secrétariat du réseau ; l’OQLF enverra par la suite des exemplaires aux partenaires de chaque projet et aux autres membres qui le souhaiteront. À ce propos, elle s’adressera au Secrétariat pour avoir les bonnes adresses. G. Adamo remercie T. Célestin au nom de toute l’Assemblée pour ces deux lexiques qui représentent un réel succès pour le Réseau.

Gabriel Huard (Bureau de la traduction) présente le Lexique panlatin de bioéthique. Il informe que le lexique vient d’être terminé et remercie tous les partenaires de Realiter qui y ont travaillé. Il remet deux copies de ce vocabulaire sous forme de cédérom au Secrétariat, tout en précisant qu’il s’agit d’une version provisoire, car la partie relative à la langue roumaine n’a pas encore été relue. L’édition électronique sera bientôt en ligne.

6. Publication et diffusion des travaux de Realiter

D. Prado lit rapidement les deux documents approuvés lors de la dernière Assemblée générale de Rio de Janeiro relatifs à la publication et à la diffusion des travaux de Realiter – Autorisation pour la diffusion gratuite des lexiques de Realiter et Principes de publication des lexiques de Realiter. Ces documents sont consultables sur le site Web du réseau. L’assemblée les approuve à l’unanimité.

7. Présentation de la part du Comité du rapport sur les projets en cours

7.1. Terminologia dos contratos de comércio internacionais (Université Paris 8, Isabel Desmet)

Loïc Depecker présente le projet coordonné par Isabel Desmet de l’Université Paris VIII, qui sera terminé avant le 4 juillet 2007. Le rapport a été envoyé au Secrétariat.

7.2. Sistemes de gestió de la qualitat. Fondaments i vocabulari. Norma ISO 9000:2000 (Institut Joan Lluís Vives, Marta Estella Clota)

M. T. Cabré signale que le Secrétariat a reçu les rapports d’activités envoyés par chaque responsable, sauf celui relatif au lexique Sistemes de gestió de la qualitat. Fondaments i vocabulari. Norma ISO 9000:2000 géré par Marta Estella Clota de l’Institut Joan Lluís Vives. Concernant ce projet, dont la responsable était Rosa Mateu (partie à la retraite et remplacée à la direction de l’Institut par Marta de Blas), il avait été convenu lors de la dernière assemblée générale de juin 2006 que Marta Estella Clota s’occuperait de le terminer. Or, le Secrétariat n’a jamais eu de nouvelles de sa part, ni reçu de rapport d’activités. Étant donné que le projet a été abandonné pendant un moment, le Comité a décidé de confier sa coordination à Maria Teresa Zanola de l’Università Cattolica de Milan, qui accepte de le reprendre. Retour ligne automatique
À ce propos, Francesc Galera, en représentation de la Xarxa Joan Lluís Vives, signale que, comme Termcat a fait la traduction officielle du catalan, ils n’ont pas considéré ce lexique comme important. Marta Grané i Franch de Termcat, signale que son institution a traduit la norme à la demande de l’AENOR, et qu’ils peuvent la mettre à la disposition de Realiter. Termcat s’occuperait donc du catalan à la place de Rosa Mateu. M. N. Singala accepte de s’occuper de la partie relative au galicien et à l’espagnol et L. Depecker propose de s’occuper de la partie relative au français d’Europe, car il possède la norme en question.
L’assemblée approuve les changements apportés à ce projet.

7.3. NEOROM – Projet de création d’un réseau d’observatoires de néologie (IULATERM, Maria Teresa Cabré)

M. T. Cabré informe que le projet avance et qu’une base de données et une plate-forme de travail sont en ligne à l’adresse suivante : http://obneo.iula.upf.edu/bneorom/index.php.
Pour le moment, elles sont uniquement disponibles en catalan, espagnol et galicien, les autres langues latines seront introduites au plus vite. Elle propose à Corina Lascu-Cilianu de se mettre en contact avec les collaborateurs roumains afin d’accélérer leur apport.

7.4. Dictionnaire de la gestion de la qualité (TermRom)

D. Prado lit le rapport envoyé par M. Tanasescu au Secrétariat et signale les difficultés communiquées par le coordonnateur de ce projet par rapport aux langues catalane, portugaise (du Brésil) et italienne. À ce propos, M. Grané i Franch précise que les données pour le catalan seront prêtes d’ici la fin de cette année.

7.5. Terminologia da inteligência artificial (Universidade de São Paulo, Ieda Maria Alves)

M. Núñez Singala lit le rapport envoyé par Ieda M. Alves au Secrétariat.
Étant donné que le coordonnateur de ce projet n’a pas reçu de nouvelles pour la langue catalane, M. T. Cabré propose à Francesc Galera de véhiculer cette question au sein de l’institut afin de fournir les équivalents manquants. I. M. Alves prévoit de terminer ce projet au plus tard au premier semestre 2008.

7.6. Vocabulari multilingüe de la sida (TERMCAT, Jordi Bover)

Marta Grané i Franch présente le rapport envoyé par Jordi Bover au Secrétariat.
Le coordonnateur souhaite terminer le projet d’ici le 15 décembre 2007.
M. Grané i Franch fait remarquer que le lexique est incomplet, car il manque encore des partenaires pour l’italien, le français de France, le roumain et l’espagnol d’Amérique. À ce propos, M. T. Zanola fait savoir qu’un lexique de bioéthique a été élaboré en Italie et que ce type de vocabulaire a peut-être été traité. Elle va se renseigner auprès de ce groupe de recherche et en informera le Secrétariat. Loïc Depecker s’occupe de chercher quelqu’un pour le français européen. Cristina-Alice Toma accepte de s’occuper du roumain et le Secrétariat écrira au membre du Comité représentant de l’espagnol d’Amérique pour qu’il trouve un collaborateur.

7.7. Lexique panlatin de la nanotechnologie (Office québécois de la langue française, Tina Célestin)

T. Célestin présente à l’Assemblée le rapport relatif à l’avancement du projet.
Elle explique que tous les partenaires ont répondu à l’appel de collaboration à l’exception d’un partenaire souhaité pour le portugais du Portugal. Tous les partenaires actuels ont présenté leur bilan, sauf pour le partenaire galicien. M. N. Singala se propose de contacter le collaborateur galicien. À ce jour, il manque donc de trouver un partenaire du Portugal. La publication pourrait être disponible pour 2008.

7.8. Lexique panlatin de la diffusion et de la distribution du livre (Office québécois de la langue française, Tina Célestin)

T. Célestin présente à l’Assemblée le rapport relatif à l’avancement du projet.
Elle explique que tous les partenaires ont répondu à l’appel de collaboration à l’exception d’un partenaire souhaité pour le portugais du Portugal. Tous les partenaires actuels ont présenté leur bilan. À ce jour, il manque donc de trouver un partenaire du Portugal. La publication pourrait être terminée pour 2008.

Compte tenu des difficultés rencontrées par T.Célestin, G. Adamo suggère qu’elle envoie un dernier message à des représentants de la langue qui fait défaut. T. Célestin croit que cela dépend des capacités des partenaires et considère qu’il est inutile d’insister si un groupe ne peut pas s’engager dans un certain projet. Elle signale aussi que, dans certains cas, elle a rencontré des problèmes de courriels qui ne se rendraient pas aux destinataire ou qui ne se rendraient pas à elle et elle se demande si le Secrétariat pourrait faire la mise à jour des adresses électroniques, ce qui est fait au moins une fois par an. D. Prado propose alors de procéder à leur actualisation deux fois par an. G. Adamo propose, dans ce cas-là, d’exiger un accusé de réception de la part des collaborateurs d’un groupe de travail.

M. T. Cabré anticipe un point qui sera abordé par la suite lors de la présentation des nouveaux projets, relatif au fait qu’il y a dernièrement beaucoup de nouveaux projets présentés et pas assez de collaborateurs.

8. Présentation du document relatif aux membres ayant peu contribué au Réseau préparé par le Secrétariat

D. Prado présente brièvement le document ainsi que la liste des membres dont le Secrétariat n’a plus de nouvelles depuis un moment. Il demande si l’Assemblée est d’accord par rapport à ce message – qui sera envoyé par courriel – et à cette liste. L’Assemblée approuve cette proposition à l’unanimité.

9. Présentation du document « Droits et obligations des membres » préparé par le Secrétariat

D. Prado présente le document qui sera par la suite mis en ligne sur le site Web de Realiter sous forme de dépliant téléchargeable. L’Assemblée approuve cette proposition à l’unanimité.

10. Adhésion de nouveaux membres

M. T. Cabré présente les demandes d’adhésion au Réseau :

  • Asociación Peruana de Terminología – PERÚterm, Pérou, représentée par Rosa Elvira Luna García de Cetraro. Cette demande est appuyée par M. T. Cabré et l’Union latine.
  • VETERM (Verona Terminología), Università di Verona, Facoltà di Lingue e Letterature Straniere, Verona, Italia, représentée par María del Carmen Navarro. Cette demande est appuyée par Natividad Gallarod San Salvador et Josefa Gómez de Enterría.
  • Corina Lascu-Cilianu, Academia de Studii Economice din Bucureşti, Bucarest, Roumanie. Cette demande est appuyée par Ioana Vintila-Radulescu et l’Union latine.
  • Università Cattolica del Sacro Cuore – UCSC, Facoltà di Scienze Linguistiche e Letterature Straniere, Milano, Italia, représentée par Maria Teresa Zanola. Cette demande est appuyée par Giovanni Adamo et Franco Bertaccini.
  • Cristina-Alice Toma, université de Genève et Universitatea din Bucureşti. Cette demande est appuyée par M. T. Cabré et l’Union latine.

Les candidatures sont acceptées à l’unanimité par l’Assemblée. T. Cabré souhaite la bienvenue à ces nouveaux membres.

11. Présentation de nouveaux projets

D. Prado présente les propositions de nouveaux projets reçues par le Secrétariat et donne la parole aux membres concernés, G. Huard (Bureau de la traduction), T. Célestin (OQLF), F.Bertaccini (SSLMIT, Univ. di Bologna) et C. Lascu-Cilianu (Academia de Studii Economice).

Lexique panlatin des changements climatiques et Lexique panlatin de l’énergie éolienne (Bureau de la traduction)

G. Huard présente à l’Assemblée les deux projets proposés par le Bureau de la traduction du Canada.

Il s’agit de deux projets qui avaient déjà été discutés l’année dernière, lors de la réunion à Rio de Janeiro. À ce moment-là, de nombreux membres avaient fait part à G. Huard de leur intérêt pour ces projets. G. Huard remet une copie du cédérom aux participants qui sont présents et en enverra une copie aux autres partenaires.

Concernant le premier projet, M. T. Zanola connaît un ingénieur qui pourrait collaborer en validant les termes.

Lexique panlatin de la grippe aviaire et pandémie et Lexique panlatin des termes de bureau (OQLF)

T. Célestin présente à l’Assemblée les deux projets proposés par l’OQLF.
Elle prévoit de les terminer en 2008 avec une publication sur le site Web de l’OQLF et une publication imprimée, si possible.
Étant donné que, dans les deux projets, il manque des collaborateurs pour l’espagnol d’Amérique, le français (européen), le galicien, le portugais (du Portugal et du Brésil) et le roumain (uniquement pour le second projet), le Secrétariat enverra un message directement aux membres de ces aires linguistiques en mettant en copie le nom de la coordinatrice. M. N. Singala s’occupe de trouver un collaborateur pour le galicien. Concernant le Lexique panlatin de la grippe aviaire et pandémie, M. T. Cabré propose à T. Célestin de voir si Cristina Varga, professeur à l’Université de Timisoara qui va devenir membre de Realiter, ou R. Lungu, doctorande à l’IULA et ancienne étudiante à l’Université d’Ottawa, sont disposés à collaborer pour la langue roumaine.

Realizzazione di un DB terminologico Multilingue sulla “Televisione digitale” (SSLMIT, Univ. di Bologna)

F. Bertaccini a présenté au Secrétariat un nouveau projet concernant la télévision numérique qui a préalablement été approuvé par le Conseil scientifique de Ass.I.Term. Il s’agit d’un lexique d’environ 500 termes déjà disponible en italien, français et anglais.
Certains des membres présents se proposent de collaborer à ce projet. Il manque toutefois des collaborateurs pour l’espagnol (d’Amérique et d’Espagne), le portugais (du Brésil et du Portugal) et le roumain. Une discussion parmi les membres présents commence au sujet de la quantité de termes contenue dans ce projet et du domaine. Ne serait-il pas souhaitable de choisir un sous-domaine ou bien de se limiter à des termes faisant partie d’un vocabulaire plus fréquent ? À ce propos, G. Adamo propose de faire une pause de réflexion pour mieux structurer le travail avec l’aide de M. T. Zanola et afin d’obtenir un projet déjà bien préparé pour le réseau, avec au maximum 400 termes. Il serait présenté lors de la prochaine réunion du Comité.
M. T. Cabré se demande s’il n’y a pas déjà une norme ISO traduite en italien. F. Bertaccini ne le croit pas. M. T. Zanola signale sa disponibilité par rapport à un corpus existant. F. Bertaccini sélectionnera donc environ 300 termes et restera en contact avec les membres par courriel.
T. Célestin suggère que les nouveaux projets parviennent aux membres de manière anticipée pour qu’ils puissent en prendre connaissance et se documenter avant de se présenter à l’Assemblée de Realiter. D. Prado considère qu’il n’est pas « sain » que le coordonnateur vienne à l’Assemblée avec le groupe formé au préalable ; en principe, on doit faire appel à l’Assemblée des membres qui approuvera le projet du point de vue de sa viabilité, compte tenu du fait que les nouveaux projets sont discutés et approuvés avant au sein du Comité. M. T. Cabré est plutôt d’accord avec la proposition de T. Célestin. G. Huard pense qu’il faudrait envoyer à l’avance un message au Réseau en présentant le nouveau projet afin que tout le monde soit au courant. L-J. Rousseau considère qu’au moins 3 mois avant l’Assemblée générale, l’initiateur du projet devrait informer les membres via la liste Realiter. G. Huard précise qu’il devrait d’abord le transmettre aux membres du Comité, car c’est ce dernier qui doit approuver le projet. L’Assemblée est d’accord sur cette proposition.

Elaborarea unei baze multilingve de date terminologice din perspectiva unei abordări interdisciplinare a cercetării limbajelor de specialitate: domeniul economic fiscalitate

Corina Lascu-Cilianu, nouvelle membre de Realiter et représentante de l’Institut d’économie de Bucarest, présente son projet relatif à la fiscalité.
La seule langue disponible pour le moment est le roumain, mais il n’existe pas encore de liste de termes. La première étape (à partir d’octobre 2007) est l’élaboration d’une base de données relative à ce domaine ne contenant pas plus de 300 termes. Elle fait également savoir que de la documentation supplémentaire est à la disposition des partenaires. À ce sujet, L-J. Rousseau estime que le domaine de la fiscalité est extrêmement difficile, car il peut être très différent d’un pays à l’autre. Il y aurait donc un problème dans l’harmonisation des concepts. M. T. Cabré propose d’avoir au moins une traduction en espagnol. Compte tenu qu’il s’agirait d’un premier projet à partir du romain, T. Célestin considère que le nombre de termes est trop élevé et qu’il faudrait le réduire. M. T. Cabré suggère alors de prendre du temps de manière à ce que les personnes intéressées par ce projet puissent faire une recherche plus approfondie pour étudier la situation dans leur propre langue. C. Lascu-Cilianu enverra un sous-domaine pour faire une exploration dans les autres langues latines et fera un rapport lors de la prochaine Assemblée du Réseau. L’Assemblée générale approuve à l’unanimité cette proposition.

12. Présentation de la proposition du document « Principe d’alternance » préparé par le Bureau de la traduction du Canada

G. Huard présente le document modifié en réunion du Comité avec la phrase suggérée par G. Adamo, « afin de sauvegarder la représentation d’une aire linguistique ». L’Assemblée accepte à l’unanimité cette proposition ainsi modifiée.

13. Lieu et date de la prochaine Assemblée générale et Journée scientifique

D. Prado explique ce qui a été convenu en réunion du Comité : l’Assemblée générale du Réseau (précédée par la réunion du Comité) aurait lieu à Barcelone en mai 2008, à l’occasion du CINEO ; la Journée scientifique et éventuellement une autre réunion du Comité seraient organisées à Gatineau, au Canada, en octobre 2008, à l’occasion de plusieurs manifestations relatives à la terminologie. Pour le thème de la Journée d’octobre, le Secrétariat s’adressera à G. Huard et se chargera de communiquer par la suite la date exacte à tous les membres.
La proposition est approuvée à l’unanimité.

M. T. Cabré informe les membres de l’Assemblée qu’une commission pour le développement du Réseau Realiter a été constituée. Les membres qui en font partie sont les suivants :

    • le Secrétariat (Daniel Prado)
    • Loïc Depecker
    • Louis-Jean Rousseau

Elle propose à C. Lascu-Cilianu d’en faire partie. Cette dernière accepte.
Les résultats de cette commission seront présentés à l’Assemblée générale de Barcelone en mai 2008.

14. Élections du nouveau Comité

Avant de procéder au vote, D. Prado tient à préciser à l’Assemblée que deux candidates – María Pozzi pour l’espagnol d’Amérique et Ioana Vintila Radulescu pour le roumain — ont présenté leur candidature au Comité malgré ce que stipule le Règlement à l’article 13.6 :

« […] 6. Obligation est faite aux membres du Comité d’assister aux Assemblées générales et aux réunions de coordination du Réseau. Les membres du Comité ayant été absents à deux réunions consécutives sont automatiquement radiés du Comité. […] »

M. T. Cabré considère qu’il est trop tard pour refuser leur candidature étant donné qu’aucun autre membre de ces deux aires linguistiques ne s’est présenté. Leur candidature est acceptée à titre exceptionnel. Les autres membres présents sont du même avis. L-J. Rousseau considère que le Règlement venant d’entrer en vigueur, une certaine flexibilité est nécessaire les premiers temps.
M. T. Cabré propose alors que le Secrétariat envoie un message à M. Pozzi et I. V. Radulescu, pour les mettre au courant. L’Assemblée générale approuve à l’unanimité.

G.Huard fait savoir que, suite à l’acceptation par l’Assemblée du principe d’alternance, il retire sa candidature pour le français d’Amérique.

Les membres candidats au nouveau Comité sont donc les suivants :

  • Catalan : Universitat Pompeu Fabra, Institut de Lingüística Aplicada, M. Teresa Cabré
  • Espagnol
    • Espagne : CINDOC, Ignacio Ahumada Lara
    • Amérique : Colegio de México, María Pozzi
  • FrançaisGalicien : Universidad de Santiago de Compostela, Manuel Núñez Singala
    • Europe : Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Loïc Depecker
    • Amérique : Office québécois de la langue française, Louis-Jean Rousseau
  • Italien : SSLMIT – Università di Bologna, Franco Bertaccini
  • Portugais :Roumain : Institutul de Lingvistică « Iorgu Iordan-Al. Rosetti », Ioana Vintila Radulescu
    • Portugal : Univ. do Algarve, Faculdade de Ciências Humanas e Sociais, Manuel Célio Conceição
    • Brésil : Universidade de São Paulo, Faculdade de Filosofia, Letras e Ciências Humanas, Ieda Maria Alves

L’assemblée accepte à l’unanimité le nouveau Comité ainsi présenté.
La proclamation du nouveau Secrétaire général est reportée à la fin de l’Assemblée générale.

15. Débat

Carmen Navarro (VETERM), nouvelle membre, rappelle aux membres présents le colloque en hommage à Amelia de Irazazábal organisé par l’université de Vérone « Terminologia, traduzione e comunicazione specialistica », qui se tiendra à Vérone du 11 au 12 octobre 2007.
Elle souhaite que Realiter s’associe à cette manifestation.
L’Assemblée accepte à l’unanimité.

G. Huard présente la publication du cédérom de Silvia Pavel, « Contributions linguistiques 1975-2004 », dont plusieurs exemplaires sont distribués aux membres présents. Il s’agit des ouvrages et des articles que l’auteur a rédigés quand elle était terminologue des domaines scientifiques et techniques, puis gestionnaire à la Direction de la normalisation terminologique du Bureau de la traduction.

D. Prado intervient ensuite par rapport au manque de visibilité du Réseau dans les sites Web des membres. Il est décidé que le Secrétariat envoie un message à tous les membres pour qu’ils mentionnent le Réseau.
Il présente également le nouveau site de Realiter et informe qu’il est possible pour les membres qui le souhaitent de travailler en ligne avec un statut de « rédacteur ». Il fait par la suite référence à la liste de diffusion « Neolat », gérée par l’Union latine et qui est destinée à étudier les équivalents en langues latines des néologismes ou recommandations terminologiques émanant des commissions françaises de terminologie (Commission générale et Commission des affaires étrangères). Les membres qui le souhaitent peuvent s’inscrire à cette liste en contactant le Secrétariat. Il explique également que ce travail de recherche terminologique aboutira à un projet de création d’une base de données terminologique avec le soutien de la DGLFLF. Ce projet sera très probablement présenté à la prochaine Assemblée générale de Barcelone.

M. T. Zanola fait savoir que le premier cours de formation en terminologie aura lieu à Orvieto (Italie) en novembre 2007 avec la collaboration de l’Università Cattolica de Milan et Ass.I.Term. Elle souhaite demander le soutien de Realiter. L’Assemblée est d’accord. M. T. Zanola adressera donc au Secrétariat un message pour plus d’informations.

Le nouveau Comité se retire pour élire le nouveau Secrétaire général. F. Bertaccini proclame M. T. Cabré nouvelle Secrétaire générale de Realiter. Cette décision est acceptée à l’unanimité par l’Assemblée.

16. Clôture

M. T. Cabré remercie l’Assemblée et le soutien de la SSLMIT de Forlì ainsi que de l’Union latine pour l’organisation du colloque « Terminologia e mediazione linguistica: approcci e metodi a confronto» et le déroulement de cette Assemblée générale.

F. Bertaccini, Président de séance, clôture officiellement la IXe Assemblée générale de Realiter et remercie les membres de leur participation.