XIII Journée Realiter
Il est possible de suivre les travaux de la XIII Journée scientifique Realiter sur la page de l'Institut d'Estudis Catalans.

Présentation

Qu’est-ce que Realiter ?

Realiter est le Réseau panlatin de terminologie qui comprend des personnes, des institutions et des organismes de pays de langues néolatines actifs en terminologie.

Objectif général

Favoriser un développement harmonisé des langues latines, compte tenu de leur origine commune et du fait qu’elles ont recours à des modes de formation lexicale voisins et qu’elles utilisent des formants semblables.

Objectifs spécifiques

  1. Établir des principes méthodologiques communs applicables à la réalisation des produits élaborés conjointement
  2. Mener des recherches en commun et créer des outils susceptibles de favoriser le développement des langues latines
  3. Mener des travaux terminologiques conjoints multilingues dans des domaines d’intérêt commun touchant la société
  4. Mettre en commun les matériaux de référence documentaires
  5. Favoriser la formation réciproque à travers les échanges de formateurs, d’experts, d’étudiants et de matériaux didactiques

Structure

Le Réseau panlatin de terminologie est constitué d’une Assemblée, d’un Comité, d’un Secrétariat et de différents Groupes de travail chargés de mener à bien les projets communs.

L’Assemblée, qui regroupe tous les membres du Réseau, désigne le Secrétariat et élit le Comité. Elle se rassemble périodiquement en réunion plénière et peut aussi, étant donné son rôle consultatif au sein du Réseau, être appelée à se prononcer à tout moment, à la demande du Comité.

Le Comité est composé d’au moins un membre de chaque groupe linguistique intracontinental (catalan, italien, roumain) et de deux membres de chaque groupe linguistique intercontinental (espagnol, français, portugais), parmi lesquels le Secrétaire général doit être élu. L’organisation du Comité est telle que tous les réseaux latins de terminologie représentés au sein de Realiter sont pris en compte. Chaque membre du Comité est tenu d’être présent aux réunions du Réseau, et c’est au niveau du Comité que la majorité des décisions sont prises.

À l’heure actuelle, les membres du Comité sont :

  • pour la langue catalane : Marta de Blas, Universitat Politècnica de Catalunya
  • pour la langue espagnole : Joaquín García Palacios, Universidad de Salamanca ; María Pozzi, El Colegio de México ; Estela Lalanne De Servente, Colegio de Traductores Públicos de la Ciudad de Buenos Aires
  • pour la langue française : Loïc Depecker, Université de Paris III ; Xavier Darras, Office québécois de la langue française
  • pour la langue galicienne : Manuel Nuñez Singala, Universidad de Santiago de Compostela
  • pour la langue italienne : Maria Teresa Zanola, Università Cattolica del Sacro Cuore di Milano
  • pour la langue portugaise : Manuel Célio Conceição, Univ. do Algarve, Faculdade de Ciências Humanas e Sociais ; Marta da Graça Krieger, Universidade do Vale dos Sinos
  • pour la langue roumaine : Corina Lascu Cilianu, Academia de Studii Economice din Bucureşti

Le Secrétariat administratif est confié à l’Union latine aussi longtemps que le Réseau continuera à lui renouveler son appui et que l’Union latine elle-même se considérera à même d’assumer cette fonction. Suite à la fermeture de l’Union Latine à la fin de juillet 2012, le Secrétariat change de siège. Selon le Ch. I, art. 2 du Règlement – « Le siège du Réseau panlatin de terminologie (REALITER) est celui de son Secrétariat » -, à partir du 1er août 2012 le nouveau siège de Realiter se trouve auprès de l’Université Catholique du Sacré Coeur à Milan (Italie). Organe exécutif du Réseau, il remplit notamment des fonctions de coordination et de trésorerie, organise les diverses réunions et manifestations et assure la circulation de l’information entre les membres du Réseau. Il est sous la responsabilité du Secrétaire général, qui a pour rôle essentiel de représenter le Réseau.

La fonction de Secrétaire générale est actuellement assurée par Maria Teresa Zanola.

Enfin, la structure du Réseau est complétée par les Groupes de travail qui gèrent les différents projets. Chaque groupe est placé sous la tutelle d’un coordonnateur qui a pour responsabilité d’assurer la conduite de l’activité du groupe.